Chanson culte, film culte : L’histoire sans fin

14 Nov

Il y a 35 ans, durant l’année 1984, sortait au cinéma un grand film d’aventure et de magie, qui nous a tous fait pleurer et rêver. Souvenez-vous, Bastien, Atreyu, Falkor, Artax, Morla et le mangeur de pierre …

L’histoire sans fin (nouvelle fenêtre) fait partie des films cultes des années 80, ce long métrage est l’adaptation cinématographique du livre de Michael Ende (nouvelle fenêtre).

Le film est une coproduction germano-américaine, réalisé par Wolfgang Petersen et relate la première partie du roman éponyme. Il aura deux suites qui ne seront pas du tout à la hauteur du premier opus avec un casting complétement différent.

Dans ce premier opus, l’acteur Barret Oliver incarne le rôle de Bastien, célèbre jeune acteur américain, il sera également à l’affiche de D.A.R.Y.L, Cocoon et Cocoon : le retour. Il est promis à une grande carrière hollywoodienne, lorsqu’il quitte les plateaux de tournages du jour au lendemain!

 

Le film

« Bastien, un garçon d’une dizaine d’années, de nature introvertie et solitaire, a du mal à communiquer avec son père depuis la mort de sa mère. Un matin, avant de partir à l’école, son père lui demande d’arrêter d’être dans la lune et d’avoir les pieds sur terre. Sur le chemin de l’école, il se fait poursuivre par trois garçons qui tentent de le racketter, puis le mettent dans une poubelle. En les fuyant, il trouve refuge dans une librairie. Le libraire lui tient des propos énigmatiques sur un livre intitulé L’Histoire sans fin, après que Bastien lui ait confié son goût pour la lecture. Arrivé en retard à l’école, Bastien décide se cacher dans le grenier de l’établissement et commence à lire le livre. Celui-ci raconte une histoire se déroulant dans le monde fantastique de Fantasia. Le Néant est apparu récemment, il fait disparaître des morceaux de ce monde. Pour résoudre ce problème, les habitants font appel à Atreyu, un guerrier qui a les traits d’un enfant et allure d’amérindien. Sa mission est de retrouver un remède pour l’impératrice malade, ce qui permettra de sauver Fantasia. Ailleurs au même moment, Gmork, une créature de l’ombre qui ressemble à un énorme loup, se met sur sa piste ».

La scène inoubliable, le personnage de Bastien chevauche le dragon Falkor à la fin du film, parcourant sa ville pour faire peur à ces agresseurs.

 

La chanson

The never ending story, a été un succès international et sera pour toujours associée au film l’Histoire sans fin.

Dernièrement la série Stranger Things (nouvelle fenêtre), lui a rendu hommage lors du dernier épisode de la saison 3. Une formidable idée, parmi tant d’autres, qui fait la richesse de cette série.

Voici l’original de The never ending story,  interprétée par Limahl, compositeur, auteur, chanteur britannique de son vrai nom Christopher Hamill, né le 19 décembre 1958 à Wigan. Il fut le leader du groupe Kajagoogoo avant de faire une carrière solo. Cette chanson lui apportera un succès mondial en 1984.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cin’Eiffel le choix des spectateurs 2019/2020. Votez !

7 Nov

Cin’Eiffel, le choix des spectateurs : Il est encore temps de voter !
Il vous reste quelques jours pour choisir la comédie qui sera projetée jeudi 9 janvier 2020! Alors donnez-nous votre avis…

Cin'Eiffel

Cin’eiffel est votre ciné-club.

Nous vous proposons donc de participer à la programmation : le premier film de l’année 2020, projeté jeudi 9 janvier, sera choisi par les spectateurs.

À partir du 3 octobre et jusqu’au 21 novembre 2019, votez pour le film que vous voulez voir sur grand écran!

Le résultat du vote sera annoncé lors de notre dernière séance avant Noël, jeudi 19 décembre 2019, après la projection de L’étreinte du serpent de Ciro Guerra (nouvelle fenêtre) .

Le film élu l’année dernière, L‘argent de la vieille de Luigi Comencini (nouvelle fenêtre) a rencontré un franc succès. Cette année, nous avons sélectionné 10 comédies, films rares ou connus, de qualité, tous réalisés par un auteur d’exception.

Pour vous aider à choisir, nous vous proposons pour chaque film : bande annonce, synopsis, critique.

1-Le Pigeon (nouvelle fenêtre) de Mario Monicelli, Italie, 1975 , 1H39

Cosimo…

Voir l’article original 2 055 mots de plus

Vampires : de Nosferatu à Twilight …

31 Oct

La légende du vampire fascine depuis toujours. Au cinéma ce mythe a inspiré beaucoup de réalisateurs, de Nosferatu (1922) de Friedrich Wilhelm Murmau, inspiré du roman culte Dracula de Bran Stoker, à Twilight le teen-vampire des années 2000, de Entretien avec un vampire (1994) à Une nuit en enfer (1997). De Buffy à True Blood, régulièrement les vampires réapparaissent sur grands et petits écrans, pour notre plus grande joie et effroi …

Pour les fans des buveurs de sang, ne passez pas à côté de la magnifique exposition et rétrospective : « Vampires de Dracula à Buffy », commencée le 9 octobre 2019 et qui se terminera le 19 janvier 2020, à La Cinémathèque Française de Paris (nouvelle fenêtre).

 

Mon top 3 des films de Vampires

  • Dracula de Francis Ford Coppola (1992)
  • Entretien avec un vampire de Neil Jordan (1994)
  • Vampire, vous avez dit vampire ? de Tom Holland (1985)

 

Retrouvez tout l’univers de Dracula en livre (nouvelle fenêtre) ou en DVD (nouvelle fenêtre) à La Médiathèque Levallois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Faites votre cinéma à La Médiathèque !

 

Festival du film coréen de Paris FFCP du 29 octobre au 5 novembre 2019

24 Oct

14e édition du Festival du film coréen de Paris (nouvelle fenêtre), appelé aussi FFCP. Le festival se déroulera du 29 octobre au 5 novembre 2019 au Publiciscinémas sur les Champs-Elysées.

1er et plus important festival de cinéma coréen en Europe, il permet de faire découvrir au public français le cinéma coréen, en présentant chaque année, 60 films coréens variés et inédits, tous les genres sont représentés, blockbusters et cinéma d’auteur.

Le cinéma coréen est riche, diversifié, très prisé, considéré parfois comme le plus grand cinéma mondial, avec un modèle économique, qui n’a rien à envier à « l’exception culturelle française » (nouvelle fenêtre)

Les grands festivals récompensent, presque tous les ans, les œuvres majeures de réalisateurs de grand talent (énorme succès de Parasite palme d’or au dernier festival de Cannes!) mais de nombreux films plus « entertainment » obtiennent aussi un grand succès populaire : la plateforme Netflix propose de nombreux programmes coréens : films et séries.

Après les projections de Memories of murder de Bong Joon-ho en 2017 et de La servante de Kim Ki-Young en 2018, Cin’Eiffel vous emmène de nouveau en voyage, jeudi 7 novembre 2019, La Médiathèque présentera un de ces grands films coréen, commenté par Frédéric Monvoisin, universitaire : Ivre de femmes et de peinture de Im Kwon-Taek, prix de la mise en scène au Festival de Cannes et César du meilleur film étranger : comment un artiste en rupture avec son temps explore de nouveaux territoires esthétiques…

En attendant cette soirée, les très bons films ne manquent pas, et voici ma sélection de dvds disponibles à La Médiathèque!

Faites votre cinéma à La Médiathèque !

Retour automnal sur « Les jolies colonies de vacances » …

17 Oct

Les bibliothécaires du blog Cin’Eiffel souhaitent de très bonnes vacances d’automne à tous, particulièrement à notre jeune public, qui, après le plaisir de retrouver ses amis à la rentrée, commençait à ressentir la nostalgie des grandes vacances. Que reste-il de ces moments d’été, certains sont restés en famille, d’autres sont partis en colonies de vacances… Pour occuper des journées plus courtes parfois pluvieuses et en attendant le prochain été, voici une sélection de films sur les colonies de vacances.

Quelques réalisateurs et scénaristes se sont inspirés de cette période de la vie, de ces jolies colonies de vacances, des camps d’été : temps de pause, où tout devient possible. Ils ont inventé des histoires ou restitué leurs propres souvenirs : les veillées, les animateurs, les voyages, les activités et le fameux trousseau pour faire la valise. C’était le temps des copains et de l’aventure, petit retour sur ces films, de Moonrise kingdoom (nouvelle fenêtre) à Nos jours heureux en passant par Scout toujours, qui ont faits des camps d’été des moments inoubliables …

Zoom sur Nos jours heureux

Second film d’Olivier Nakache et d’Eric Toledano (nouvelle fenêtre) (2006) une comédie avec Jean-Paul Rouve, Omar Sy et Marilou Berry.

À l’été 1992, Vincent Rousseau dirige une joyeuse équipe d’animateur de colonie de vacances et se retrouve confronté aux difficultés que soulève son poste …

Zoom sur La meilleure façon de marcher (nouvelle fenêtre)

Avec une ambiance beaucoup plus lourde, un film dramatique, le célèbre film de Claude Miller (1976) La meilleur façon de marcher avec Patrick Dewaere, Patrick Bouchitey et Claude Pièplu.

Durant l’été 1960, Marc et Philippe sont moniteurs dans une colonie de vacances en Auvergne. Tout les oppose : le premier se veut viril, tandis que le second se montre beaucoup plus réservé et taciturne. Au cours d’un malheureux concours de circonstance, Marc surprend Philippe habillé en femme. Une relation ambigüe, mélange de sadisme et de vénération, s’instaure alors entre les deux hommes.

Faites votre cinéma à La Médiathèque!

%d blogueurs aiment cette page :