L’étonnant parcours de Homayoun Ershadi : de l’architecte à l’acteur

30 Mai

Homayoun Ershadi est né à Ispahan en Iran, en 1947. Il part étudier dans la prestigieuse école d’architecture de Venise et obtient son diplôme en 1970. De retour en Iran, il exerce son métier durant près d’un quart de siècle.

C’est la rencontre en pleine rue avec Abbas Kiarostami, notamment connu pour travailler avec des acteurs non professionnels, qui va changer le cours de sa vie. En effet, le réalisateur iranien lui offre son premier rôle, celui d’un homme triste et énigmatique, dans Le Goût de la cerise (Palme d’Or en 1997)  et permet ainsi à Homayoun Ershadi d’obtenir un succès immédiat.

Son style intéresse de nouveaux réalisateurs comme Dariush Mehrjui (Derakhte Golabi), Ali Mosaffa (Sima-ye zani dar doordast). Il poursuit  alors une carrière internationale, jouant dans Les Cerfs-volants de Kaboul de Marc Forster, adapté du roman de Khaled Hosseini, Agora d’Alejandro Amenábar, Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow ou encore, très prochainement, dans Un Homme très recherché d’Anton Corbijn.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :