Warren Oates : une vie « sauvage »

17 Juin

Warren Oates  est né le 5 juillet 1928 à Depoy dans le Kentucky.

A 18 ans, il s’engage dans les Marines. Deux ans après, démobilisé, il étudie à l’université de Louisville la littérature et intègre la troupe de théâtre. En 1954, il part à New York pour démarrer une carrière d’acteur, mais n’obtient que de petits rôles à la télévision. Déçu, il part tenter sa chance à Hollywood. Il tourne alors dans plusieurs feuilletons western et fait la rencontre de Sam Peckinpah, avec qui l’acteur entretient une relation professionnelle (collaborations dans 4 films et 1 feuilleton: The Rifleman) et d’amitié durant de nombreuses années.

Oates fait ses débuts  au cinéma en 1959 sous la direction de Gordon Douglas  dans La Mission secrète du sous-marin X.16, puis dans  Le Géant du Grand Nord. Désormais, il joue principalement dans des westerns, le plus souvent des rôles de truands comme dans Coup de feu dans la sierra de Sam Peckinpah ou encore Le retour des sept de Burt Kennedy. Il enchaîne ensuite les films et tourne pour de grands réalisateurs : Norman Jewison (Dans la Chaleur de la nuit), Joseph L. Mankiewicz (Il était une fois Crooked Man), John Milius (Dilllinger), Terrence Malick (La Balade sauvage), Philip Kaufman (The White Dawn), William Friedkin (Têtes vides cherchent coffres pleins), Steven Spielberg (1941) ou encore John Badham (Tonnerre de feu).

Son rôle le plus acclamé reste celui d’un quadragénaire en mal de frime et de sensation dans Macadam à deux voies de Monte Hellman, avec qui il tourne aussi  Shooting ou la mort tragique de Leland Drum, Cokfighter et China 9 Liberty 37.

Il meurt d’une crise cardiaque le 3 avril 1982 à Los Angeles

Publicités

Une Réponse to “Warren Oates : une vie « sauvage »”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Cin’Eiffel : saison grand cru ! | Cin'Eiffel - 30 juillet 2014

    […] Persona et les méandres des esprits que confond le corps, Répulsion et les fissures en tout sens, Macadam à deux voies et son aspiration à rêver encore et malgré tout… -, Cin’Eiffel fut un très grand […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :