En passant

Tatouage de Yasuzo Masumura, 1966

22 Déc

Jeudi 18 décembre,

On a vu des ombres, des miroirs, des meurtres, une geisha, des armes, du sang, une araignée et bien sûr…un tatouage.

On a parlé de Tanizaki, de Mishima, de Bataille, de Marguerite Yourcenar et de Marcel Proust, d’érotisme, d’Orient et d’Occident, de modernité, de Sartre et de Kierkegaard, d’existentialisme et de création artistique…

Vous l’avez compris, soirée tout à fait exceptionnelle, pour ce film rare et inattendu de Masumura.

Frédéric Berland, professeur de philosophie et spécialiste de culture japonaise,  nous a entraînés, avec virtuosité, dans cette incroyable aventure, à travers une lecture philosophique et existentielle d’un des maîtres de l’âge d’or du cinéma japonais.

De la haute voltige à Cin’eiffel !

Faites votre cinéma à la Médiathèque !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :