Avis de tempête sur les César 2015 ? Les acteurs dans la tourmente…

18 Fév

Vendredi 20 février se tiendra la 40ème cérémonie des César, en direct du théâtre du Châtelet. L’occasion d’honorer celles et ceux qui ont fait le cinéma de l’année 2014 et, très certainement encore, de créer des polémiques !

Notons tout d’abord la qualité des films en compétition, notamment pour le meilleur film, reflet d’une année riche en belles surprises et en confirmation. En vrac :

  • Les Combattants de Thomas Cailley, un film plein d’énergie et de souffle, drôle et au confins du surnaturel – obligé d’obtenir, au minimum, le prix du meilleur premier film et pourquoi pas le César de la Meilleure actrice pour Adèle Haenel ! ;
  • Eastern Boys, un film surprenant et coup de poing, que l’on n’attendait pas ;
  • Timbuktu d’Abderrahmane Sissako qui pourrait bien obtenir le César du Meilleur film, après n’avoir eu aucune récompensée à Cannes : ce serait une façon de rectifier une absence de prix très remarquée lors du dernier festival, alors même que le film avait reçu un excellent accueil et de très bonnes critiques ;
  • Sils Maria d’Olivier Assayas, avec Juliette Binoche et Kristen Stewart, virée métaphysique sur la domination, le pouvoir, et les fractures de l’identité ;
  • Et Saint Laurent.
Guillaume Gallienne

Guillaume Gallienne rafle 5 César en 2014 ! Ce même Gallienne en course, cette année encore pour un César, celui du Meilleur second rôle (Pierre Berger dans Yves Saint Laurent)…

Alors que pourrait-il bien arrivé de pire aux César 2015 que ce qui s’est produit l’an dernier ? A savoir récompenser Guillaume Gallienne et ses Garçons à table (5 César pour rappel) alors même que, face à son néanmoins très bon film, il y avait des œuvres de l’envergure de La Vie d’Adèle ou de L’Inconnu du lac ?

Et bien, rien ne nous empêche d’imaginer un petit univers cinématographique (où ce sont les professionnels du métier, je le rappelle, qui votent) la tête à l’envers et les repères dans de drôles de baskets, qui verrait préférer, par exemple, La Famille Bélier à Sils Maria, Emilie Dequenne à Juliette Binoche (ou à Adèle Haenel donc), ou encore le très fade Yves Saint Laurent au sublime Saint Laurent de Bonello…

Tout est imaginable…

Yves Saint Laurent ou Saint Laurent

A ce propos, vous êtes plutôt Yves Saint Laurent ou Saint Laurent ? Plutôt Pierre Niney ou Gaspard Ulliel ? Plutôt la version officielle adoubée par l’omnipotent Pierre Berger ou la version décadente attaquée par ce même Berger ?

Nous verrons bien, vendredi soir, si l’un des deux Saint Laurent l’emporte sur l’autre…

Saint laurent

Deux Saint Laurent pour deux visions du cinéma… Ulliel versus Niney !

Pour moi vous l’aurez compris, il n’y a ni photo, ni discussion, ni comparaison possible entre ces deux visions de Saint Laurent : l’un est un film télé, un biopic honorable et conventionnel ; l’autre est un film magistral, un Saint Laurent campé de l’intérieur, plein de fêlures…

Ce que la mise en scène de Bonello révèle à chaque plan : car Bonello, contrairement à Lespert – qui, soit dit en passant, n’est pas nominé pour le César du Meilleur réalisateur… – met en scène et sait ce que mettre en scène et diriger des acteurs veut dire…

Ce qui est à craindre pour Bonello et Ulliel, dans cette première où 2 films sur un même sujet sont en compétition, c’est que les voix se répartissent, se dispersent, et qu’aucun, finalement, n’en ressorte honoré…

Ulliel, Niney, Canet et les autres…
Guillaume Canet

Guillaume Canet, vainqueur par défaut ?

Du coup, comme les critiques semblent l’annoncer, le César du Meilleur acteur échappera-t-il à Guillaume Canet ? Il paraîtrait que c’est son année (et pas celle de Marion Cotillard qui, détestée par la profession à ce qui se murmure, devrait encore voir le César de la Meilleure actrice se dérober…)

Les nominés pour le César du Meilleur acteur sont :

  • Pierre Niney, pour le rôle d’Yves Saint Laurent, dans Yves Saint Laurent
  • Romain Duris, pour les rôles de David et Virginia, dans Une nouvelle amie
  • Gaspard Ulliel, pour le rôle d’Yves Saint Laurent, dans Saint Laurent
  • Guillaume Canet, pour le rôle de Franck, dans La prochaine fois je viserai le coeur
  • Niels Arestrup, pour le rôle du général Dietrich von Choltitz, dans Diplomatie
  • François Damiens, pour le rôle de Rodolphe Bélier, dans La Famille Bélier
  • Vincent Lacoste, pour le rôle de Benjamin Barois, dans Hippocrate

Qui pour succéder à Guillaume Gallienne ?

Faites votre choix !

Pour nous, ce sera Gaspard Ulliel…

Benoît N.

Publicités

3 Réponses to “Avis de tempête sur les César 2015 ? Les acteurs dans la tourmente…”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tribune à l’enfant contrarié : Dolan pique sa crise avant les César… | Cin'Eiffel - 19 février 2015

    […] donc de ne pas être nominé aux Oscar du Meilleur film étranger, trouverait juste de remporter le César 2015 du Meilleur film étranger […]

  2. Tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur les César 2015 ! | Cin'Eiffel - 20 février 2015

    […] qui de Pierre Niney ou de Gaspard Ulliel recevra le César du Meilleur acteur, […]

  3. César 2015 : Voyage au bout de l’ennui… | Cin'Eiffel - 21 février 2015

    […] Si la qualité de Timbuktu méritait ces récompenses, le film a écrasé la compétition au détriment des autres grands films de la sélection, rythmée par la rivalité annoncée des Saint Laurent. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :