Bon Voyage pour lancer le Salon du Roman historique de Levallois

1 Mar

Le 4ème Salon du Roman Historique se déroule le dimanche 8 mars 2015. L’occasion pour Cin’Eiffel de s’associer à cet événement et de vous proposer, en préambule, Bon voyage, un film de Jean-Paul Rappeneau, scénarisé par Patrick Modiano : projection le 7 mars 2015, à 18h, à la médiathèque Gustave-Eiffel.

Synopsis

En juin 1940, à l’hôtel Splendid de Bordeaux sont réunis ministres, journalistes, grands bourgeois, demi-mondaines et espions de tous bords. Là, un jeune homme devra choisir entre une célèbre actrice et une étudiante passionnée, entre les politiques et les voyous, entre l’insouciance et l’âge adulte.

Bon voyage : plus qu’un film historique

Entremêlant les genres cinématographiques avec fluidité et succès – comédie légère, comédie romantique, film policier et à suspens, et surtout film historique -, empruntant au registre des grandes productions américaines et se référençant directement aux films hollywoodiens classiques – casting impeccable, avec son lot de stars et d’acteurs en vogue notamment : Isabelle Adjani et Gérard Depardieu en tête d’affiche, mais aussi Virginie Ledoyen ou Yvan Attal -, Bon voyage est une immersion (en apparence) légère dans l’Histoire, celle de la France de Vichy et de la fin de la Troisième République.

Bon voyage 2

Ici, l’histoire est vue, pourrait-on dire, par le petit bout de l’objectif : elle est presque un détail – mais un détail qui impulse le ton et le mouvement au film.

Car le film est rempli d’un souffle énorme, d’un rythme foisonnant, qui ne délaisse pourtant pas, en filigrane – et c’est l’une des forces remarquables du film -, une interrogation féroce sur la France de 1940 : là en effet, nullement question de héros ou de résistance. Non, il s’agit de montrer des individus, plus ou moins renommés, plus ou moins riches, plus ou moins marginaux, confrontés à une guerre qu’ils n’ont pas voulu et qui bouleverse tout à la fois leurs habitudes, leurs repères et leurs acquis. Bref, ce que nous dit Bon voyage, c’est que la guerre ici n’est pas traitée d’un point de vue politique ou moral, mais bien du point de vue du quotidien : elle est une perturbation, une survenue avec laquelle il faut, bon gré mal gré, pour le meilleur ou pour le pire, composer !

Une sombre histoire française

Patrick Modiano a participé à l’écriture du scénario de Bon voyage. Peut-être est-ce pour cela que l’on retrouve dans le film, sous une légèreté de façade (ce que traduit à merveille la photographie), le poids de l’histoire et la culpabilité collective qui peut y être associée.

Car, sans avoir l’air d’y toucher, Jean-Paul Rappeneau et Patrick Modiano réussissent à montrer, sans pour autant concéder à la mise en scène du spectacle cinématographique, combien la plupart des Français se sentait étranger à cette guerre. Même les personnages qui font œuvre de résistance le font presque par défaut, obligés par les événements ou, simplement, parce qu’ils n’ont rien à y perdre… Sorte de pari pascalien passable ! Cette guerre, dont tout le monde espère qu’elle va se finir au plus vite (ce qui veut dire dès juin 1940, avec la reddition), impose en fait une réorganisation de la vie quotidienne… On est bien loin de la compréhension historique de ce qui se déroule. On est, avec Bon voyage, enfermé dans la non compréhension de l’Histoire par son acteur principal : le citoyen. Bon voyage est le récit de la médiocrité de l’homme, prisonnier de son quant-à-soi…

Et le tour de force de Bon voyage, pour les spectateurs que nous sommes, se situe peut-être là : montrer que même dans les heures les plus sombres d’une nation, le spectacle de la représentation sociale continue ! Ce qui a de quoi mettre mal à l’aise…

Goût amer et réflexion

Voilà, après avoir profité de ce très bon film, après avoir rigolé et avoir été tenu en haleine pendant 1h45, il nous reste, à la réflexion, un goût amer en fond de gorge… Tous ces gens à l’écran, ça aurait pu être nous ; et tous ces gens, au mieux, ils n’ont pas fait grand-chose, ils ont en partie laissé faire, ils se sont pour la plupart laissés traîner par les événements… Spectateur d’une Histoire qui avait pourtant besoin d’être prise en main.

D’où cette question : qu’aurions-nous fait à leur place ? Ca, il est impossible de le savoir.

Mais à cette autre question – qui ne nous met pas moins mal à l’aise -, il doit être plus facile de répondre : aujourd’hui, devant la montée des extrémismes et des fanatismes, des racismes et de la xénophobie, que faisons-nous ?

A ce titre, pour les questions qu’il nous invite à nous poser, Bon voyage reste un film d’actualité.

Benoît N.

Publicités

Une Réponse to “Bon Voyage pour lancer le Salon du Roman historique de Levallois”

  1. Isabelle D 3 mars 2015 à 17 h 22 min #

    A reblogué ceci sur Liseuret a ajouté:

    Samedi 7 mars 2015, 18 heures, soirée d’ouverture de la quatrième édition du Salon du Roman Historique de Levallois avec cet hommage au grand écrivain français, Patrick Modiano : le film « Bon voyage », réalisé par Jean-Paul Rappeneau et coécrit par notre récent Prix Nobel de Littérature, sera projeté à la médiathèque Gustave-Eiffel.

    Patrick Modiano ne sera hélas pas des nôtres, on connait sa discrétion légendaire et toute « modianesque » mais c’est sous son aura tutélaire que sera projeté le film, présenté et commenté par Denis Cosnard du Réseau Modiano. C’est aussi sous l’esprit du grand écrivain et de son oeuvre, inscrite entre Histoire et mémoire, que s’ouvrira le lendemain, dimanche 8 mars, le Salon du Roman Historique : plus de 100 auteurs réunis, des cafés littéraires, des lectures et la remise du Prix des lecteurs de Levallois par le président du salon cette année, Daniel Picouly, sans oublier des contes et des spectacles pour les plus jeunes.

    Au cours de cet après-midi partagé entre dédicaces et cafés littéraires, Patrick Modiano sera à nouveau à l’honneur avec une lecture de Dora Bruder par Daniel Mesguich (à 16heures30).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :