Le labyrinthe au cinéma

6 Oct

Suite attendue après le succès du premier opus sorti l’année dernière et arrivé en 11ème place au box-office 2014, Le Labyrinthe 2 : la terre brûlée sort en salle le mercredi 7 octobre.

Pour rappel l’histoire est une adaptation littéraire de la fantastique trilogie créée par James Dashner (parution française en 2012), véritable best-seller international du genre anticipation, surfant sur la vague des Hunger gamesLe Labyrinthe - trilogie

Avec la sortie de ce film, l’occasion nous est donnée de nous intéresser à la signification de ce mystérieux labyrinthe : venant du grec labyrinthos, il signifie « enclos de bâtiment dont il est difficile de trouver l’issue ». Courbes onduleuses et obscures, faisant partie de notre inconscient cinématographique et qui ne cesse de nous envouter par sa beauté et son mystère, le labyrinthe est impressionnant, au sens propre, premier et fort du terme !

Qui ne se souvient pas d’une image ou d’une histoire de labyrinthe dans un film ?

Physique, symbolique ou imaginaire, le labyrinthe peut être un décor ou un personnage à part entière d’un film ; comme il peut être un lieu de tournage soit en premier soit en arrière-plan !

Au cinéma, une bifurcation marque souvent le choix d’une vie, d’une action ou d’une pensée. Les personnages doivent donc faire face à une prise de position, à un choix de valeur, à une décision tyrannique ou un simple choix d’itinéraire. Le labyrinthe peut à ce moment là devenir un lieu de perdition ou un lieu de rédemption… Et quand certains y marchent au ralenti, d’autres y courent à perdre haleine.

Ce tracé sinueux muni d’impasses et de fausses pistes apparait donc à travers ces différentes manières, dans plusieurs films. Une fois à l’intérieur, il est impossible ou très difficile de trouver la sortie. Seuls les plus rusés et les plus imaginatifs peuvent en sortir !

Attention on s’y perd ou pire on y meurt …

Voici quelques films ou le labyrinthe est présent d’une manière ou d’une autre :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Alice aux pays des merveilles de Clyde Geronini (1951)
  • Shining de Stanley Kubrick (1980)
  • Labyrinthe de Jim Henson (1986)
  • Cube de Vincenzo Natali (1997)
  • Harry potter et la coupe de feu de Mike Newell (2005)
  • Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro (2006)
  • Le Labyrinthe du silence de Guilio Riccianelli (2014 – disponible sur La Médiathèque numérique)
  • Le Labyrinthe de Wes Ball (2014)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :