Premiers pas au Festival de Cannes 2016 !

10 Mai

Le 69ème Festival de Cannes, cette année sous la présidence de George Miller, débute ce mercredi 11 mai. Quels sont les premiers événements à ne pas manquer, les premières projections attendues, les premières stars à fouler les marches du Palais des festival et des congrès ? Premiers pas dans le Festival… tout à fait subjectifs…

Et pour commencer, et que l’on n’en parle plus, une absence notable dans ce billet : celle de Xavier Dolan ! Non par mesquinerie, vous vous en doutez bien  : non, c’est simplement que son nouveau film, Juste la fin du monde, n’entrera en compétition officielle que le jeudi 19 mai… Alors, dans l’attente (certes insoutenable) de cette projection, concentrons-nous sur les films à voir dans les jours à venir.

Ouverture

Woody Allen en amuse-gueule ! Son film, Cafe Society, fera l’ouverture du festival mercredi soir, le réalisateur américain refusant toujours d’être en compétition. Le film est en sortie nationale le jour même. A l’affiche : Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Steve Carell, Blake Lively.

Jeudi 12 mai

Les choses sérieuses commencent dès jeudi avec la projection de Rester vertical d’Alain Garaudie, réalisateur de l’excellent L’Inconnu du lac, prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2013. Un film dont on attend beaucoup tant le cinéma de Garaudie, radical et poétique, sait nous surprendre et nous ravir.

Ce même jour, à noter la présence de Cristi Puiu avec Sieranevada. Le réalisateur roumain avait remporté le prix Un Certain regard au Festival de Cannes 2005 pour La Mort de Dante Lazarescu. Il est le réalisateur également du très remarqué Aurora en 2010 (disponible en VOD sur La Médiathèque numérique).

Synopsis : De retour d’un voyage d’affaires à Paris, un neurologue rejoint sa femme pour un dîner organisé pour l’anniversaire de la mort du père de cette dernière. Sur place, tous les convives attendent le prêtre censé célébrer la cérémonie…

Vendredi 13 mai

Journée trois étoiles avec le tant attendu Ma Loute de Bruno Dumont et le toujours attendu Ken Loach, avec I, Daniel Blake.

Le réalisateur de Ptit Quinquin s’essaie à la comédie sur grand écran, mêlant stars du cinéma français (Binoche, Bruni-Tedeschi et Luchini – les trois à contre emploi) et comédiens amateurs, le tout sur le littoral du Nord  et avec l’accent !

Quant à Ken Loach, il présente son dernier opus dans lequel il semble retrouver ses thèmes de prédilection, faisant de la survie sociale dans ce monde désincarné un engagement sans fin.

Synopsis : Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l’obligation d’une recherche d’emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d’accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée  en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Rachel vont tenter de s’entraider…

Samedi 14 mai

À suivre…

Benoît N.

Publicités

Une Réponse to “Premiers pas au Festival de Cannes 2016 !”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Festival de Cannes 2016 : le palmarès | Cin'Eiffel - 23 mai 2016

    […] Moi, Daniel Blake de Ken Loach […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :