De Billy Brown à Bud Clay : ma drôle d’histoire du cinéma…

20 Oct

2. C’est déjà la fin

Entre temps on a grandi, mais pas tant que ça heureusement !

Elle a donc continué comme ça, ma drôle d’histoire du cinéma.

A Buffalo je veux dire. D’un stade à un autre, d’un sport l’autre. Mais finalement ces jeux de terrain, qu’ils soient de base-ball ou de football américain, demeurent parfaitement anecdotiques. Ce qui se joue là, ce sont des sensations.

Et une réécriture. Un parcours. Une fiction cinématographique.

Une drôle d’histoire du cinéma… indépendant… américain largement…

De Billy Brown à Bud Clay.

Le Billy Brown de Buffalo’66 à partir duquel les autres, tous les autres, rayonnent et auquel, un jour, tous s’abreuvent.

Le Bud Clay de The Brown Bunny, où un voyage prend fin, tout au bout de la route 66. Usa.

Tout continue bien avec un Brown…

Billy Brown donc, puis/et/ou Vito Brown, Captain Brown, Vincenzo Brown, Shane Brown. Claire Denis. Indépendante, auteure, française. Chantal Akerman.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Claire Denis, tout Claire Denis, les associations d’images, de goût, le sens d’un cinéma d’auteur, d’indépendance et c’est parti, c’est la continuité, en vrac : surtout Ferrara, Abel Ferrara. En même temps qu’elle, peut-être avant même. Avant tous les autres d’ailleurs. Quelle importance.

Le plus grand, très gaiement, et c’est la clique, la famille d’acteurs, et on repart dans tous les sens on s’y perd, ça va vite c’est chic, ça irradie : Harvey Keitel (De Niro forcément, Scorsese), Christopher Walken (Cimino inévitablement), Laurence Fishburne, Victor Argo, Steve Buscemi, Matthew Modine, Béatrice Dalle (tiens, tiens, on y revient), Willem Dafoe (Lynch, Lars van Trier, plus sûrement le double de Ferrara aujourd’hui, après Walken) et surtout, oui surtout, assumé, le pendant de Billy Brown au féminin, Asia Argento (Dario Argento, Nanni Moretti) ! Ferrara et s’il fallait n’en garder qu’un, King of New York.

Une tribu, leur maître à tous, Al Pacino, il faut voir les films !

Claire Denis, Abel Ferrara, Robert Kramer.

Chris Marker.

Michel Subor, Florence Loiret-Caille, Alex Descas, Isaac de Bankolé (Jarmush en passant), Denis Lavant. Leos Carax. Juliette Binoche. Pola X. Guillaume Depardieu. Gérard Depardieu. Les Valseuses. Blier. Dewaere. Hupert. Boy meets girl. Toujours. Drapé dans un Mauvais sang. Juliette Binoche.

Denis, Ferrara, Jarmush : Béatrice Dalle. Night on earth. Jean-Hugues Anglade. Et Patrice Chéreau. Des hommes blessés.

Et encore Dumont. Le radical. Twenty nine Palms et les expériences ultimes. Inland Empire. Binoche. Kristen Stewart

Béatrice Dalle. Chloé Sévigny. Asia Argento. Vincent Gallo.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Drôle d’histoire du cinéma…

On n’est pas sérieux quand on n’a plus du tout 19 ans.

Benoît N.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :