Brisons le Quatrième mur

9 Nov

Le quatrième mur est d’abord un concept, développé par Denis Diderot (nouvelle fenêtre) au milieu du XVIIIe siècle. S’appliquant au théâtre,  il souhaitait que les acteurs imaginent un mur virtuel les séparant du public. Le but était de faire évoluer les acteurs sur scène comme dans un monde clôt, sans qu’ils se préoccupent des spectateurs. L’idée a été reprise au milieu du XIXe siècle par le metteur en scène André Antoine (nouvelle fenêtre) qui invente la notion de « quatrième mur » afin que la mise en scène au théâtre soit la plus réaliste possible. Les acteurs ne sont plus obligés de faire face aux spectateurs.

Le quatrième mur est donc à la fois physique (l’écran pour le cinéma, la page pour le livre) et virtuel.

C’est de ce concept qu’est issue l’expression « briser le quatrième mur », un procédé qu’on retrouve au cinéma, dans les séries, les romans, les bandes-dessinées ou encore les jeux vidéo.

Au théâtre, les acteurs brisent le quatrième mur quand ils font un aparté.

Dans les séries et les films, les acteurs brisent le quatrième mur en regardant ou en parlant directement à la caméra et donc aux spectateurs. L’acteur dans ce cas traverse la frontière entre le réel et la fiction en prenant conscience de son statut de personnage et en s’adressant à son public.

Pour de plus amples explications :

Les films de La Médiathèque (nouvelle fenêtre) qui brisent le quatrième mur :

  • Lord of war (nouvelle fenêtre) – Andrew Niccol (2005): Le personnage principal Yuri (Nicolas Cage) introduit l’histoire en faisant un point sur le trafic d’armes.

© Les Films du Paradoxe — Warner

Funny Games (1997) & Funny Games (2007) – Michael Haneke

Un regard vers la caméra n’est pas toujours associé au fait de briser le quatrième mur. Parfois le cameraman, et donc le spectateur, prend la place d’un personnage qui interagit avec l’acteur. On a donc l’impression que ce dernier nous regarde alors qu’il regarde son interlocuteur. Voici un petit mélange de ces scènes :

Les séries de La Médiathèque qui brisent le quatrième mur :

  • House of cards (nouvelle fenêtre) : Frank Underwood (Kevin Spacey) s’adresse régulièrement au spectateur pour lui expliquer ses actions. Cela créé une sorte de complicité entre le personnage de la série et son public. Dans la bande-annonce (qui suit) Kevin Spacey nous fait même un petit signe de la main :

  • Mr. Robot (nouvelle fenêtre) : Elliot Alderson (Rami Malek) nous parle régulièrement, comme si nous étions son ami imaginaire à qui il demande des conseils, parle de sa vie et de ses projets. Le spectateur est dans l’intimité du personnage, il connait toutes ses pensées.

Les livres de La Médiathèque qui brisent le quatrième mur :

  • Le comics Deadpool (nouvelle fenêtre) : le personnage est schizoprène, plusieurs bulles qui représentent les différentes voix dans sa tête commentent ses actions et parfois sa situation de personnage. C’est la même chose dans le film où Deadpool commente les situations dans lesquelles il est. Le personnage est toujours à la frontière du réel, le fait qu’il s’adresse au public peut être perçu comme de la folie.

Résultat de recherche d'images pour "deadpool quatrième mur"

  • La BD Le Chat (nouvelle fenêtre) – Philippe Geluck : Le Chat est pratiquement toujours de face, comme s’il s’adressait directement à nous. Ses blagues sont d’ailleurs exclusivement pour le lecteur.

Résultat de recherche d'images pour "Le Chat Geluck"

On peut bien sûr trouver d’autres films, livres ou jeux vidéo qui brisent le quatrième mur mais une liste exhaustive serait trop longue pour ce petit article !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :