Archive | février, 2019

Films avec « La bande de copains »

25 Fév

Très populaires et appréciés par tous les publics, les films ou les séries avec une bande de copains ont toujours plu. la raison en est probablement qu’il est souvent très facile de s’identifier à un des personnages de cette joyeuse tribu !

A chacun son préféré! On s’y retrouve par son caractère ou bien par son physique, par son humour ou par sa façon de s’habiller ….

ZOOM sur ces bandes de copains, qu’on a adorées et affectionnées, qui nous ont marqués ; avec eux nous avons ri, pleuré, frissonné et ils nous ont embarqués dans de sacrées aventures !

Les premières bandes, les Longeverne et les Veleran dans La guerre des boutons (1962) d‘Yves Robert (nouvelle fenêtre) « oh ben mon vieux, si j’aurais su j’aurais pas venu ».

Mon coup de cœur, Les Goonies de Richard Donner (1985), la bande culte des années 80, Mickey, Bagou, Choco, Data, Brand, Steph et Andy avec eux nous sommes partis à la recherche du trésor de Willy le Borne …

Stand by me, mon deuxième coup de cœur, film de Rob Reiner (1986) c’est l’adaptation de la nouvelle Le corps (The Body) publiée dans le roman Différentes saisons de Stephen King.

Enfin Strangers things, drôle, geek, la bande de la série vintage rend hommage aux films des années 70/80.

Mais aussi la bande de scout dans Scout toujours (1985) de Gérard Jugnot et Moonrise Kingdom (2012) de Wes Anderson. Harry Potter à l’école des sorciers (2001) de Chris Columbus, Harry, Ron et Hermione, la bande de magiciens dans l’univers de J.K. Rowling.

La bande de voyageurs dans Narnia (2005) d’Andrew Adamson et la bande du « club des ratés » dans Çà (2017) d’Andrès Muschietti.

Voir ou revoir tous ces films à la Médiathèque de Levallois …

Faites votre cinéma à La Médiathèque!

 

Publicités

Le travail vu à travers les comédies au cinéma

19 Fév

Nous vous proposons quelques titres de films que vous pourrez trouver à La Médiathèque (nouvelle fenêtre). Tous mettent en scène le travail, vous y verrez des ouvriers, des salariés, des directeurs, des chômeurs, des secrétaires, des chefs d’entreprise, qui ont tous un point commun : vous amuser !

 

Résultat de recherche d'images pour "potiche affiche"

De François Ozon, Comédie, 1 h 43 min, 2010. Avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini.

Suite à un mouvement de grève, un patron demande à son épouse de le remplacer à la tête de l’entreprise… Adaptation de la pièce de théâtre de Barillet et Gredy.

 

Résultat de recherche d'images pour "les apprentis affiche"

De Pierre Salvador, 1 h 35 min, 1995. Avec François Cluzet, Guillaume Depardieu, Judith Henry

Antoine est un écrivain raté et dépressif. Fred ne fait pas grand-chose de sa vie et semble s’en contenter. Tous deux partagent un appartement et vivent de petites combines foireuses. Les aventures et surtout mésaventures de ces deux copains un brin losers, leur permettront de s’apercevoir que l’amitié est bien la plus grande des richesses.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "ma petite entreprise affiche"De Pierre Jolivet, Comédie, 1 h 36 min, 1999. Avec Vincent Lindon, François Berléand, Roschdy Zem

Il se démène comme un beau diable, Ivan, pour faire tourner sa petite entreprise de menuiserie. Mais un jour, l’atelier d’Ivan est ravagé par un incendie. Machines, réserve de bois, contrats urgents, tout part en fumée… Les assurances sont là pour ça ? C’est ce que pense Ivan sauf qu’il va découvrir que le courtier qui assure tout le quartier est un magouilleur de première. Ivan n’a pas la choix. Pour retrouver ses billes, éviter la faillite, empêcher que ses ouvriers se retrouvent au chômage, il doit se résoudre à enfreindre la loi : visiter l’ordinateur central de la compagnie d’assurances.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "la crise affiche"

De Coline Serreau, Comédie, 1 h 35 min, 1992. Avec Vincent Lindon, Patrick Timsit, Zabou Breitman

Le même jour, Victor est abandonné par sa femme et perd son emploi de juriste. Personne autour de lui ne semble se préoccuper de son sort. La seule oreille attentive qu’il trouve est celle de Michou, un SDF rencontré dans un café, et qui va vivre à ses crochets.

 

Mon Oncle | Tati, Jacques (Réalisateur)De Jacques Tati, Comédie, 1 h 57 min, Avec Jacques Tati, Jean-Pierre Zola, Adrienne Servantie

Le petit Gérard aime passer du temps avec son oncle, M. Hulot, un personnage rêveur et bohème qui habite un quartier populaire et joyeux de la banlieue parisienne. Ses parents,
M. et Mme Arpel, résident quant à eux dans une villa moderne et luxueuse, où ils mènent une existence monotone et aseptisée. Un jour que Gérard rentre d’une énième virée avec son oncle, M. Arpel prend la décision d’éloigner son fils de M. Hulot. Il tente alors de lui trouver un travail dans son usine de plastique, tandis que sa femme lui organise un rendez-vous galant avec l’une de leurs voisines…

 

 

Résultat de recherche d'images pour "populaire affiche"

  • De Regis Roinsard, comédie, 1 h 51 min, Avec Romain Duris, Déborah François, Bérénice Bejo

Louis Echard, patron d’un cabinet d’assurances, embauche Rose, qui s’avère très maladroite mais démontre des capacités remarquables pour taper à la machine à écrire. Il décide alors de l’inscrire à des concours de vitesse dactylographique…

 

 

Les Temps modernes | Chaplin, Charles (Réalisateur)

   De Charlie Chaplin, Muet, comédie et drame, 1 h 27 min,

   Avec Charlie Chaplin, Paulette Goddard, Henry Bergman

Charlot est ouvrier dans une gigantesque usine. Il resserre quotidiennement des boulons. Mais les machines et le travail à la chaîne le rendent malade. Il abandonne alors son poste, recueille une orpheline et vit d’expédients. Le vagabond et la jeune fille vont s’allier pour affronter ensemble les difficultés de la vie… Le travail à la chaîne et la vie durant la Grande Dépression vus par Chaplin, l’un des plus grand classique du cinéma muet !

Michel Serrault : un monstre sacré du cinéma français

13 Fév

Pour sa Carte blanche à … 2019, Cin’Eiffel reçoit François-Guillaume Lorrain qui présentera et commentera son film préféré L’argent des autres (Christian de Chalonge, 1978), une satire cruelle à la Kafka, à l’excellent casting, dont on retient les interprétations remarquables de Jean-Louis Trintignant et de Michel Serrault. L’occasion de faire un retour sur les 53 ans de carrière de ce dernier, le « plus grand acteur du monde » d’après Michel Audiard.

Michel Serrault est un acteur français né le 24 janvier 1928 à Brunoy. Après avoir abandonné sa vocation de prêtre, il se destine au théâtre et s’inscrit au centre d’art dramatique de la rue Blanche. Au terme de ces deux années d’étude, il n’est pas pris au Conservatoire et part en 1946 pour une tournée en Allemagne, au cours de laquelle il joue Les fourberies de Scapin. Ensuite, il rejoint la troupe des Branquignols et rencontre son compère et ami Jean Poiret avec lequel il monte de nombreux sketches et joue plusieurs films.

Au cinéma, il débute avec un petit rôle dans Ah ! les belles bacchantes (Jean Loubignac, 1954), puis joue dans Les Diaboliques (Henri-Georges Clouzot, 1955) (nouvelle fenêtre) et dans Assassins et voleurs (Sacha Guitry, 1957). Peu apprécié des grands réalisateurs du moment, il est cantonné à des rôles secondaires et aux comédies légères jusqu’aux années soixante-dix, où il trouve enfin des rôles à sa mesure comme dans Le viager de Pierre Tchernia (1972).

La consécration tant par ses pairs que par le public arrive avec La cage aux folles, comédie écrite par Jean Poiret et mise en scène par Pierre Mondy. L’adaptation cinématographique de la pièce par Édouard Molinaro lui permet d’obtenir en 1979 son premier César du meilleur acteur pour le rôle d’Albin, alias Zaza Napoli.

Cliquez sur les points noirs de l’image pour en découvrir davantage.

Dès lors il enchaine les succès dans tous les genres : comique, dramatique et même historique, révélant un nouveau pan de sa personnalité et incarne des personnages plus complexes voire ambigus. On le voit ainsi dans Buffet froid (Bertrand Blier, 1979), Garde à vue (Claude Miller, 1981, César du meilleur acteur), Nelly et Monsieur Arnaud (Claude Sautet, 1994, César du meilleur acteur), Le bonheur est dans le pré (Étienne Chatiliez, 1995), Beaumarchais, l’insolent (Édouard Molinaro, 1996), Assassin(s) (Mathieu Kassovitz, 1997) ou encore Joyeux Noël (Christian Caron, 2004).

En 2001, il publie son autobiographie Vous avez dit Serrault puis se fait de plus en plus discret sur grand écran. Il se retire dans sa propriété du Calvados où il s’éteint le 29 juillet 2007.

Rendez-vous jeudi 14 février 2019 à 19h30, pour la projection de L’argent des autres (Prix Louis Delluc, César du meilleur film et du meilleur réalisateur en 1979), un film adapté du livre de Nancy Markham et dans lequel Chalonge s’emploie à dénoncer le pouvoir de l’argent et son inhumanité.

 

Faites votre cinéma à la Médiathèque !

Monsieur Clint Eastwood : une légende …

9 Fév

Alors que le film La mule est sorti, le 23 janvier 2019, sur grand écran, l’occasion est trop belle pour se priver d’écrire quelques lignes sur le talentueux et légendaire monsieur Clint Eastwood …

 

La mule est le nouveau film de Clint Eastwood, qui avait déclaré, il y a quelques années, qu’il ne « ferait plus l’acteur », pour se consacrer à la mise en scène. Mais Monsieur Eastwood a fini par craquer, et à 88 ans, le voilà à nouveau devant la caméra. La mule est un film inspiré d’une histoire vraie, celle d’un vétéran de la Seconde guerre mondiale, devenu horticulteur et recruté à l’âge de 80 ans, à son insu, comme passeur de drogue pour le compte d’un cartel mexicain.

Clint Eastwood en quelques chiffres :

  • 62 années de carrière
  • 92 films
  • 4 séries
  • 93 nominations
  • 16 récompenses
  • Il a (entre autres) obtenu : quatre Oscars, trois Césars, une Palme d’honneur lors du Festival de Cannes en 2009. Il a reçu à Lyon le Prix Louis-Lumière en 2009 pour l’ensemble de sa carrière. Clint Eastwood est également décoré de l’ordre des arts et des lettres, au rang d’officier.

La cinémathèque vient de lui rendre hommage lors de l’exposition Il était une fois Sergio Leone (nouvelle fenêtre) en mettant en valeur le travail de Sergio Leone avec Clint Eastwood …

Voici tous les titres avec ou de Clint Eastwood à la Médiathèque de Levallois :

A voir ou revoir ! Il suffit de choisir …

La vulgarisation scientifique autrement…

4 Fév

Pour finir le cycle « Technologie, reflet des craintes d’une époque » Cin’eiffel vous propose, Jeudi 7 février 2019, une grande soirée autour de la vulgarisation scientifique.

Le diabolique docteur Mabuse de Fritz Lang et Promised land de Gus Van Sant donnaient une vision inquiétante et pessimiste de notre époque. Cependant sciences et technologies apportent également espoir et optimisme, pour peu qu’on en connaisse les enjeux… A moins d’être chercheur, c’est le rôle capital que joue la vulgarisation scientifique aujourd’hui!

Comment parler simplement, drôlement de sujets scientifiques et technologiques (très) sérieux? La pop-culture, les vidéos et les réseaux sociaux ont-ils révolutionné la vulgarisation scientifique?

Pour tenter de répondre à ces questions, notre invité sera Pierre KERNER, Maître de Conférences, institut Jacques Monod Stem Cells, Development and Evolution, CNRS/Université Paris Diderot, biologiste et blogueur : «Café des sciences» et Stange Stuff and Funky Things (nouvelle fenêtre).  Il nous proposera quelques pistes et répondra aux questions, après avoir assister à la projection de quelques court-métrages de Marion Montaigne : Tu mourras moins bête… Mais tu mourras quand même!

 

Faites votre cinéma à La Médiathèque !

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :