Archive by Author

Jacques Prévert aurait 117 ans… Et pas une ride !

7 Déc

40 ans, que Jacques Prévert (1900-1977) est décédé !

2017  l’occasion rêvée, donc, de le célébrer à travers toutes sortes de commémorations, de spectacles, de rééditions en France (nouvelle fenêtre) et à l’étranger… On le savait poète et parolier (Paroles, Fatras), conteur (contes pour enfants pas sages – nouvelle fenêtre), L’opéra de la lune), peut-être moins connu, plasticien et auteur de magnifiques collages Mais les plus jeunes d’entre nous ont peut-être oublié le rôle capital qu’il a joué dans le cinéma français des années 30 à 60.

Un immense scénariste et une direction d’acteurs hors pair

Mêlant travail scénaristique et direction d’acteurs, il écrit des rôles sur mesure, magnifiques et poétiques, aux plus talentueux acteurs de l’époque : Arletty (son alter ego féminin), Pierre Brasseur, Jean Gabin, Yves Montand… Il leur fait dire des mots simples, « des mots de tous les jours » comme le dit Garance (Arletty dans les enfants du paradis) mais associés avec fantaisie et humour afin de donner à chaque personnage une épaisseur et une énergie propre.

Sur un plateau, conscient de la confiance que lui portent aussi bien les réalisateurs que les acteurs, il est bien plus qu’un scénariste : pendant le tournage des enfants du paradis, il temporise avec Marcel Carné, réalisateur extrêmement exigeant, qui malmène Maria Casarès (novice au cinéma, alors), jusqu’à la faire pleurer.

Auteur engagé, sa collaboration avec Jean Renoir, Marcel Carné, Christian-Jacque sera toujours récompensée par un succès durable.

L’amitié, un art de vivre !

Parce que ces acteurs, il les connait bien, confident et ami ! Il place l’amitié au centre de sa vie. Pendant la guerre, il cache Joseph Kosma et Alexandre Trauner, respectivement musicien et décorateur, recherchés qu’ils sont juifs.

À partir de la fin des années 1950, installé cité Véron (derrière le Moulin rouge), il prend l’habitude de recevoir ses amis chaque jour ; il réalise une belle éphéméride : une fleur dessinée au feutre et colorée aux côtés de laquelle il notait les noms des invités. La liste donne le vertige….

On y retrouve les intimes : Arletty (nouvelle fenêtre) , Maurice Baquet, Pierre Brasseur, Robert Doisneau, Marcel Duhamel, Jean Gabin (nouvelle fenêtre), Paul Grimault, Joan Mirò, Aimé Maeght, Edith Piaf, Marcel Mouloudji, Pablo Picasso, Pierre Prévert, Simone Signoret, Alexandre Trauner et Boris Vian.

Le cinéma de toute une époque défile sous nos yeux, disparue à jamais et indémodable.

Je vous propose une sélection de mes films préférés, disponibles à La Médiathèque :

Le crime de Monsieur Lange de Jean Renoir

Lumière d’été de Jean Grémillon

Une femme dans la nuit d’Edmond Gréville

Le roi et l’oiseau de Paul Grimault

et puis bien sûr les films de Marcel Carné : Quai des brumes, Les portes de la nuit, Les enfants du paradis programmé par Cin’Eiffel en 2017.

Hommage !

Publicités

Hommage à Jean Rochefort

19 Oct

Avec le blog Déclic musique, nous tenons à rendre un hommage à un grand acteur atypique et complet, qui vient de tirer sa révérence.

Comme ses amis du Conservatoire, Jean-Pierre Marielle, Jean-Paul Belmondo et Philippe Noiret, il a incarné, les rôles majeurs du cinéma français, pendant la seconde moitié du XXe.

Il a marqué mon enfance avec les comédies d’Yves Robert : le grand blond avec une chaussure noire (nouvelle fenêtre), Un éléphant ça trompe énormément, puis mon adolescence avec les films réalistes de Bertrand Tavernier : L’horloger de Saint-Paul (nouvelle fenêtre), et Que la fête commence (nouvelle fenêtre). 

De ces dernières années, je me souviens tout particulièrement (et ce n’est certainement pas un hasard) de deux beaux films, sur des peintres, qui ébauchaient également des interrogations et des réflexions sur l’art.

1- Rembrandt de Charles Matton

Résultat de recherche d'images pour "rembrandt film matton"

2-  L’ artiste et son modèle (nouvelle fenêtre) de Fernando Trueba

Adieu l’artiste!

Declic Musique

Le blog Déclic Musique a souhaité rendre hommage à ce grand monsieur qu’était Jean Rochefort.

L’un des acteurs préférés des Français vient de s’éteindre à l’âge de 87 ans. Mais peu de gens savaient qu’il avait commencé sa carrière dans les cabarets de la Rive gauche à Paris, notamment La Rose Rouge dont le propriétaire n’est autre que le réalisateur Yves Robert. Jean Rochefort a régulièrement interprété des rôles ayant un rapport avec la musique dont un pianiste classique dans le film Le Cavaleur et un chef d’orchestre dans L’Ami de Vincent. Il a aussi enregistré de nombreux disques de contes pour enfants sur lesquels sa voix charmait et transportait aussi bien les petits que les parents. Il avait également participé au livre -cd Le Silence de l’Opéra (nouvelle fenêtre). 

pochette cd jean rochefort

On le quitte en musique en l’écoutant interpréter avec son compère Jean-Pierre Marielle le générique du film

View original post 7 mots de plus

70ème Festival de Cannes. Les jurys et le palmarès

29 Mai

 Après l’épisode 1, 70éme Festival de Cannes, les nominés (nouvelle fenêtre), voici l’épisode 2, les jurés et les palmarès

Ils ont tenu ! Le rythme effréné et la tension montante … 11 jours de la vie d’un juré, pour le plus grand festival de cinéma ! Dès la mi-avril, on connaissait l’identité du président : le célèbre réalisateur espagnol Pedro Almodovar (nouvelle fenêtre) .

Pedro Almodovar

Les noms des autres jurés ont tardé à venir. Beaucoup de rumeurs, de noms prestigieux, pour enfin dévoiler la fameuse liste, début mai.

Les acteurs et les actrices : Will Smith, Fan Bingbing, Jessica Chastain, Agnès Jaoui (nouvelle fenêtre)

Les réalisateurs : Maren Ade (nouvelle fenêtre), Park Chan-wook (nouvelle fenêtre), Paolo Sorrentino

Le compositeur : Gabriel Yared (nouvelle fenêtre)

Gabriel Yared compositeur

Gabriel Yared   compositeur

 

Ils ont attribué, hier soir, un palmarès qui ne va manquer d’être commenté, détesté ou… adoré, dans les jours à venir. D’ici quelques semaines, chacun pourra se faire son idée en allant voir ces fameux films qui ont décroché le Graal !

 

Palme d’or : The Square de Ruben Ostlund.

Grand prix du jury : 120 battements par minute de Robin Campillo.

Prix de la mise en scène : Les Proies de Sofia Coppola

Prix d’interprétation masculine : Joaquin Phoenix pour You Were Never Really Here de Lynne Ramsay

Prix d’interprétation féminine : Diane Kruger pour In the Fade de Fatih Akin

Prix du jury : Loveless, d’Andreï Zviaguintsev

Palme d’or du court métrage : Xiao Chen Er Yue de Qiu Yang

Prix du scénario : La mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos et You were never really here, de Lynne Ramsay

Caméra d’Or : Jeune femme de Léonor Séraille

En attendant, si vous avez une forte envie de cinéma, venez assister aux dernières séances de l’année de Cin’Eiffel (nouvelle fenêtre) ou aux Rencontres de Cin’Eiffel (nouvelle fenêtre)!

Faites votre cinéma à La Médiathèque!

Cin’Eiffel, ciné-club des Levalloisiens!

16 Mai

« Le film que vous rêvez de voir sur grand écran ! »  Jeudi 14 décembre 2017, c’est le film d’auteur sélectionné par les spectateurs de Cin’Eiffel que nous projetterons à l’auditorium de La Médiathèque, dans le cadre de Cin’Eiffel saison 7. Voilà l’occasion pour chacun de voir, sur grand écran, son film préféré, de le faire connaitre, de partager ses impressions de spectateur avec d’autres amateurs de cinéma.

Faites-nous connaître dès maintenant votre choix (titre et réalisateur éventuellement), si vous avez envie d’en faire une courte présentation : les « mordus » parlent souvent avec ferveur de leurs passions!

Seule restriction à vos propositions : le film doit être sorti depuis plus d’un an en salle (La Médiathèque n’est pas un cinéma).

Des bulletins-réponse sont disponibles  : en ligne à imprimer Le film que vous rêvez de voir sur Grand écran (pdf de 267 Ko- nouvelle fenêtre) et dans les médiathèques Albert-Camus et Gustave-Eiffel, jusqu’au jeudi 29 juin 2017, date de la dernière projection Cin’Eiffel avant l’été. Lles bibliothécaires dépouilleront les suffrages pendant l’été et annonceront le titre retenu à la rentrée de septembre.

En 2014, Cria Cuervos (nouvelle fenêtre) de Carlos Saura avait remporté votre adhésion, une très belle découverte pour la plupart d’entre nous…

Faites votre cinéma à La Médiathèque!

Festival Séries Mania 2017

25 Avr Séries mania 2017

Pour la 8ème année, le Festival Séries Mania vient de se dérouler à Paris du 13 au 23 avril 2017. Ce festival  prend davantage d’ampleur, d’année en année et est en passe de devenir la référence, pour le grand public et les professionnels, en matière de séries françaises et internationales. 40000 spectateurs se sont précipités au Forum des images mais aussi dans toutes les autres salles de cinéma partenaires de l’opération  (Grand Rex, UGC Ciné Cité Les Halles ou le Centre Georges Pompidou…) pour découvrir de nouvelles séries en avant-première.

Le jury était présidé par Damon Lindelof, auteur de la célèbre série Lost (Les disparus), assisté de Aure Atika, actrice française, de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland The Wire (nouvelle fenêtre), du réalisateur israélien Eytan Fox (Tu marcheras sur l’eau) et de l’acteur belge Clément Manuel (Ainsi soient-ils). Et voici le Palmarès :

Le Grand PrixYour Honor (Israël)

Le Prix spécial du jury : I love Dick (USA)

Prix du public : The good fight (USA)

Jury de la presse internationale : Transferts (France)

Prix de l’Association française des Critiques de Séries : Missions (France)

Prix du jury des blogueurs : Juda (Israël)

La plupart de ces séries ne seront pas disponibles en DVD ou en VOD avant quelques mois… En attendant, vous pourrez trouver à La Médiathèque une sélection des meilleures séries, récompensées par le grand festival, les années précédentes!

En exclusivité pour le blog, nos titres préférés, commandés pour La Médiathèque, et bientôt disponibles dans nos rayons.

Mr Robot, crée par Niels Arden Oplev, auteur de l’excellente trilogie Millénium (nouvelle fenêtre) avec Noomi Rapace.

      « Elliot est un jeune programmeur anti-social qui souffre d’un trouble du comportement qui le pousse à croire qu’il ne peut rencontrer des gens qu’en les hackant. Il travaille pour une firme spécialisée dans la cyber-sécurité, mais un homme connu sous le nom de Mr Robot l’approche un jour pour faire tomber une compagnie surpuissante qui fait partie de celles qu’il doit justement protéger… « .

     

Vinyl, série sur le rock produite par Mick Jagger et Martin Scorsese (et oui, quand même!)

       L’histoire de quarante ans de musique à travers les yeux de Richie Finestra, un producteur de disques qui tente dans les années 1970 de faire renaître de ses cendres son label en trouvant de nouveaux sons et de nouveaux talents alors qu’il traverse sa crise de la quarantaine. Drogue, sexe, punk et disco deviennent son quotidien… .  

 

Southcliffe, mini série britannique, Prix du public, Festival Séries mania, Paris, 2014.

La petite ville anglaise de Southcliffe voit s’abattre sur elle une vague de fusillades le même jour, causant la mort de nombreuses personnes. Un journaliste revient dans cet endroit qui l’a vu grandir. Il est témoin des différentes émotions ressenties par les proches des victimes à la suite de ces évènements : la peine, l’effroi, le deuil, la culpabilité et la rédemption.

%d blogueurs aiment cette page :