Archive | Cin’Eiffel+ RSS feed for this section

Guy Ribes a l’art du faux

21 Mar

À l’ère du copier-coller, l’art non plus n’y coupe pas. Depuis l’Antiquité romaine, la production de faux a toujours accompagné celle d’œuvres d’art. Et certains ont excellé dans celui de reproduire les grands Maîtres.

Cin’Eiffel+ s’intéresse au sujet en présentant dimanche 25 mars 2018 le film de Jean-Luc Léon, Un vrai faussaire (nouvelle fenêtre) (2016). Le réalisateur avait déjà fait un documentaire sur ce thème (Le marchand, l’artiste et le Collectionneur, 1996) mais sans réussir à filmer un faussaire, car très rares sont ceux qui acceptent de se montrer à visage découvert. Or dans le film, que nous allons vous présenter, on découvre le fascinant portrait de Guy Ribes (nouvelle fenêtre) l’un des plus grands faussaires français. Il inonda le marché de l’art, durant plusieurs décennies, en réalisant entre 1000 et 5000 faux, avant d’être condamné par la justice en 2010. Ce personnage romanesque raconte avec sa gouaille les combines du « métier » et ce qu’il pense du marché de l’art. Ses Picasso, Chagall, Renoir et autres Matisse ne sont pas de simples copies mais des tableaux fait « à la manière de », Ribes sait tout (contre)faire. Il a beaucoup travaillé pour retrouver leur technique, leur « âme » et prolonger l’œuvre des Maîtres.

Guy Ribes déclare : « J’ai tout appris en imitant les plus grands. Je les aimais, je voulais me comparer à eux, par orgueil puis par jeu. J’ai bien essayé d’adapter mon œuvre à celle de Picasso, mais c’était impossible. Les gens préféraient mes toiles inspirées des grands maîtres. C’était plus facile de réaliser des imitations que de peindre pour des gens qui se détournaient de mes œuvres. »

Alors on peut se demander qu’est-ce qu’une œuvre d’art ? Qu’est-ce qu’un vrai ? Qu’est-ce qu’un faux ? Pour en apprendre davantage, Cin’Eiffel+ est heureux de recevoir Jacqueline Lichtenstein (nouvelle fenêtre), philosophe et historienne de l’art, dimanche 25 mars à 15h00 à La Médiathèque de Levallois à l’occasion de la projection du film Un vrai faussaire.

Faites votre cinéma à La Médiathèque !

Publicités

« Le ciel attendra » à La Médiathèque

16 Jan

Dimanche 21 janvier 2018 à 15h, ne manquez pas votre séance Cin’Eiffel+ à la médiathèque Gustave-Eiffel !

La projection du film français Le ciel attendra de Marie-Castille Mention-Schaar nous donnera l’occasion d’échanger autour des questions de manipulation et de radicalisation en présence du sociologue Michel Fize (nouvelle fenêtre)

Synopsis : Sonia, 17 ans, a failli commettre l’irréparable pour « garantir » à sa mère une place au paradis. Mélanie, 16 ans, vit avec sa mère, aime l’école et ses copines, joue du violoncelle et veut changer le monde. Elle tombe amoureuse d’un « prince » sur internet. Elles pourraient s’appeler Anaïs, Marion, Leïla ou Clara, et comme elles croiser un jour la route de l’embrigadement… Pourraient-elles en revenir ?

  • Un film important

La réalisatrice s’attache à montrer que ce ne sont pas nécessairement des êtres fragilisés ou habitant des quartiers difficiles qui tombent entre les mains des terroristes de Daesh. Nous sommes plongés dans le quotidien de deux jeunes filles qui semblent ne manquer de rien mais qui sont en recherche d’amour et d’absolu, et qui se laissent aveuglément manipuler. Tandis que l’une, entourée de ses parents, tente un chemin vers le sevrage, l’autre semble définitivement sombrer dans l’horreur. Grâce à son aspect grandement pédagogique, parfois proche du documentaire, et grâce aussi à l’interprétation magistrale des jeunes comédiennes, ce film doit être vu par le plus grand nombre.

 

À l’issue de la projection, Michel Fize, sociologue et spécialiste de l’adolescence et de la famille, animera la discussion. Auteur de Radicalisation de la jeunesse : la montée des extrêmes (livre numérique- nouvelle fenêtre) paru en 2016 aux éditions Eyrolles, il dédicacera son livre en fin de séance.

Radicalisation de la jeunesse de Michel Fize (catalogue de La Médiathèque- livre numérique-nouvelle fenêtre)

Rendez-vous dimanche 21 janvier 2018 à 15h, dans l’auditorium de la médiathèque Gustave-Eiffel.


Faites votre cinéma à La Médiathèque !

« Une idée folle » mais pas utopique !

19 Sep

Dimanche 24 septembre 2017 à 15h, ne manquez pas notre première séance Cin’Eiffel+ de la saison à la médiathèque Gustave-Eiffel. Une séance exceptionnelle avec la projection citoyenne du film Une idée folle, de Judith Grumbach. Puis vous pourrez échanger autour des questions concernant l’éducation, le rôle de l’école et  la citoyenneté traitées dans le film avec la réalisatrice Judith Grumbach qui nous fera l’honneur de sa présence !

Synopsis : Tourné dans neuf établissements scolaires – publics et privés, de la maternelle au collège, aux quatre coins de la France – Une Idée Folle pose la question du rôle de l’école au XXIème siècle, à travers le témoignage d’enseignants, d’enfants, de parents ainsi que d’experts de l’éducation. À quels défis les citoyens de demain vont-ils devoir faire face et comment les y préparer ? En cultivant l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiative ou encore la confiance en soi et l’esprit critique chez les élèves, en parallèle des savoirs fondamentaux, les enseignants de ces écoles font un rêve fou : celui de former une future génération de citoyens épanouis et responsables qui auront à cœur de transformer positivement la société qui les entoure.

  • Le projet

À l’initiative de ce projet, Ashoka, une organisation à but non lucratif, internationale, apartisane et aconfessionnelle qui depuis 35 ans accélère l’innovation sociale en soutenant les solutions entrepreneuriales les plus impactantes dans tous les domaines de la société. En 2015, elle contacte Judith Grumbach pour réaliser une série de courtes vidéos sur les neufs établissements scolaires qu’elle soutient. C’est finalement sous la forme d’un documentaire de 80 minutes, enrichies d’entretiens d’experts que la réalisatrice signe son premier film.

  • Un film nécessaire

Le système éducatif français semble être à bout de souffle. On constate d’un côté des professeurs « largués », de l’autre des élèves démotivés. Alors existe-t-il une recette miracle pour améliorer la situation ? Judith Grumbach part à la rencontre d’enseignants utilisant la liberté pédagogique qui est la leur et d’élèves, qui en plus des principaux savoirs apprennent l’écoute, l’empathie, la prise d’initiative, la coopération, la confiance en soi… Une idée folle ne dit pas comment les enseignants doivent travailler mais revalorise leur métier et donne de l’espoir. De plus, le film va bien au-delà de la simple question du rôle de l’école au XXIème siècle, il questionne sur ce que cela veut dire, être citoyen à notre époque.

Pour plus d’informations sur le film, rendez-vous sur le site officiel et surtout venez le découvrir le 24 septembre à 15h à la médiathèque Gustave-Eiffel !

Faites votre cinéma à La Médiathèque !

 

Les intervenants de Cin’Eiffel+ : la playlist de Chloé Chahbenderian

21 Juin

À l’occasion de la projection du film My skinny sister de Sanna Lenken dimanche 14 mai 2017, nous avons eu le plaisir de recevoir Chloé Chahbenderian, psychologue clinicienne à l’Association La Note Bleue (nouvelle fenêtre) et au Centre SOS Anor. Elle était accompagnée de Sabrina Palumbo, ancienne anorexique, auteur des livres : L’âme en éveil, le corps en sursis. Combat d’une anorexique pour sa renaissance et Troubles alimentaires – Mieux comprendre pour mieux guérir : Une expérience de guérison.

L’Association La Note Bleue a été fondée il y a environ 30 ans. Aujourd’hui elle propose un blog pour pouvoir éclairer, mieux comprendre et aider les personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, hyperphagie). Leur blog tente de sensibiliser et répondre aux questions concernant ce sujet. L’association propose aussi des groupes de parole et ateliers thérapeutiques, pour accélérer le processus de guérison.

Nous avons demandé à Chloé Chahbenderian de se prêter au jeu de la playlist et de nous parler de films qui ont compté pour elle. Voici sa sélection :

1- Séraphine, de Martin Provost (2008)

 

2- Lolita, de Stanley Kubrick (1962)

 

3- La vie de David Gale, de Alan Parker (2003)

 

4- Le pianiste, de Roman Polanski (2002)

 

Faites votre cinéma à La Médiathèque!

Summer Wars, un film de Mamoru Hosoda

12 Juin

Mamoru HosodaNé en 1967, Mamoru Hosoda est un réalisateur de films d’animation japonais. Après ses études à l’université des Arts de Kanazawa, il rejoint le studio Toei Animation en 1991 où il participe en tant qu’animateur à de nombreuses œuvres, parmi lesquelles des animés phares : Dragon Ball, Kenshin, Sailor Moon, Utena ou encore Slam Dunk.

En 1999 et l’année suivante, il réalise les deux premiers films Digimon. En 2005, il réalise le sixième film One Piece : Le baron Omatsuri et l’île secrète. 

En 2006, il intègre le Studio Madhouse et réalise La Traversée du Temps, film couronné de plusieurs prix à travers le monde. S’ensuit la sortie de Summer Wars en 2009, nouveau grand succès. Il fonde son propre studio, Chizu, en 2011 où il poursuit la réalisation de longs-métrages: Les Enfants loups, Ame et Yuki en 2012 et Le Garçon et la Bête en 2015.

Considéré comme l’un des nouveaux grands talents de l’animation japonaise, Mamoru Hosoda jouit d’une réputation internationale de plus en plus grande au fil de ses réalisations.

Retrouvez ses réalisations à La Médiathèque:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Summer Wars sur grand écran à la médiathèque Gustave-Eiffel dimanche 18 juin 2017 à 15h

Dans le cadre de sa programmation Cin’Eiffel+, La Médiathèque vous propose comme dernier film de la saison, Summer Wars de Mamoru Hosoda, l’occasion d’échanger sur les dangers d’Internet et des réseaux sociaux.

Kenji Koiso est un jeune lycéen passionné par les mathématiques. Il travaille l’été au service informatique de la maintenance d’OZ, un réseau social en ligne qui est une gigantesque communauté virtuelle mondiale dans laquelle entreprises et administrations possèdent des façades interactives. C’est alors que la fille de ses rêves, Natsuki lui demande de l’accompagner à Nagano pour la dépanner. Il se retrouve alors en pleine préparation de la fête d’anniversaire de la chef du clan Jinnouchi alors que Natsuki lui demande de jouer le rôle de petit ami auprès de sa famille. Pendant ce temps, Love Machine, une intelligence artificielle, pirate le système de sécurité d’Oz et attaque les utilisateurs puis les systèmes administratifs, causant un chaos mondial. Avec l’aide de Kenji, tout le clan Jinnouchi va lutter pour sauver le monde virtuel d’OZ.

La séance sera animée par Jacques Henno, journaliste et auteur, spécialiste d’Internet et des nouveaux outils de communication.

Faites votre cinéma à La Médiathèque!

Marie L.

%d blogueurs aiment cette page :