Cin’ Eiffel 2018-2019 (1/2)

Cin’Eiffel, c’est la projection d’un grand film suivie d’une discussion. L’analyse d’un intervenant permet de croiser les regards sur ces œuvres et de dégager de nouvelles perspectives de lecture et d’interprétation.

Faites votre cinéma à La Médiathèque !

MAITRES ET DOMESTIQUES : JEUX DE POUVOIR ET TRANSGRESSION SOCIALE

  • The Servant, un film de Joseph Losey, 1963, Usa, 1h56

Jeudi 4 octobre 2018 à 19h30

Tony,  jeune et séduisant aristocrate londonien engage Hugo Barrett comme domestique. Le valet modèle et travailleur prend peu à peu de l’emprise sur son maître…  Huis-clos étouffant, The Servant est un chef d’œuvre du thriller, trouble, ambigu et subversif.

Le film sera présenté par Denitza Bantcheva, universitaire et spécialiste en France de Joseph Losey.

  • La servante, un film de Kim Ki-Young, 1960, Cor., 1h48

Jeudi 18 octobre 2018 à 19h30

Une servante prend peu à peu l’ascendant sur son maître…. Le film révèle l’état de la société sud-coréenne après plusieurs années de régime autoritaire. La servante est un des films fondateurs du cinéma sud-coréen moderne.

Le film sera présenté par Rochelle Fack, docteur en cinéma.

LES RENCONTRES DE CIN’EIFFEL « Le cinéma par ceux qui le font »

Commémoration de l’Armistice de 1918

  • Là où poussent les coquelicots, un film de Vincent Marie et Laurent Segal, Fr., 2016, 52 mn.

Jeudi 8 novembre 2018 à 19h30. Projection en présence du réalisateur et producteur Laurent Segal.

D’où viennent les images de la Première Guerre mondiale qui hantent notre imaginaire ? Voir la Grande Guerre, ne plus se contenter de la raconter, mais la montrer et l’incarner : voilà ce que propose aujourd’hui la bande dessinée.
Ces artistes majeurs ont fait de la Grande Guerre le sujet principal de leur récit graphique. En leur compagnie, nous chercherons à esquisser la mémoire fragmentée d’une chronique dessinée de 14-18.

LA VOIE DU SILENCE

  • Le Samourai, un film de Jean-Pierre Melville, 1967, Fr., 1h45

Jeudi 22 novembre 2018 à 19h30

Un homme (Alain Delon) en imperméable et chapeau sort d’un appartement. Il croise une jeune femme (Cathy Rosier). Elle est pianiste, il est tueur à gages. L’appartement est celui de sa dernière victime : le gérant d’un club de jazz.  Suspecté puis relâché, il ne comprend pas pourquoi la pianiste ne l’a pas dénoncé.

  • There will be blood, un film de Paul Thomas Anderson, 2007, Usa, 2h18

Jeudi 6 décembre 2018 à 19h30

Californie, début du XXème siècle, l’or noir est au centre de toutes les convoitises. La petite ville de Little Boston est le théâtre des rivalités entre Daniel Plainview (Daniel D. Lewis) venu y faire fortune avec son fils, et le prêtre Eli Sunday (Paul Dano) dont les discours influencent la communauté. Une lutte pour le pouvoir où la morale est mise de côté.

Le film sera présenté par Mathieu Rasoli, spécialiste de cinéma contemporain.

LE CHOIX DES SPECTATEURS : « Le film que vous rêvez de voir sur grand écran ! »

Vous êtes plus de cent spectateurs à avoir répondu et vous avez choisi :

  • L’argent de la vieille, un film de Luigi Comencini, 1972, Fr., 1h56

Jeudi 20 décembre 2018 à 19h30

Peut-on devenir riche grâce aux jeux d’argent ? C’est ce qu’espèrent  Peppino et Antonia, chiffonniers d’un bidonville de Rome, en jouant, tous les ans, au scopone contre une vieille milliardaire américaine.

Une fable cruelle et subtile, emblématique de l’âge d’or de la comédie italienne.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :