Tag Archives: Comédie

Le travail vu à travers les comédies au cinéma

19 Fév

Nous vous proposons quelques titres de films que vous pourrez trouver à La Médiathèque (nouvelle fenêtre). Tous mettent en scène le travail, vous y verrez des ouvriers, des salariés, des directeurs, des chômeurs, des secrétaires, des chefs d’entreprise, qui ont tous un point commun : vous amuser!

 

Résultat de recherche d'images pour "potiche affiche"

De François Ozon, Comédie, 1 h 43 min, 2010. Avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini.

Suite à un mouvement de grève, un patron demande à son épouse de le remplacer à la tête de l’entreprise… Adaptation de la pièce de théâtre de Barillet et Gredy.

 

Résultat de recherche d'images pour "les apprentis affiche"

De Pierre Salvador, 1 h 35 min, 1995. Avec François Cluzet, Guillaume Depardieu, Judith Henry

Antoine est un écrivain raté et dépressif. Fred ne fait pas grand-chose de sa vie et semble s’en contenter. Tous deux partagent un appartement et vivent de petites combines foireuses. Les aventures et surtout mésaventures de ces deux copains un brin losers, leur permettront de s’apercevoir que l’amitié est bien la plus grande des richesses.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "ma petite entreprise affiche"De Pierre Jolivet, Comédie, 1 h 36 min, 1999. Avec Vincent Lindon, François Berléand, Roschdy Zem

Il se démène comme un beau diable, Ivan, pour faire tourner sa petite entreprise de menuiserie. Mais un jour, l’atelier d’Ivan est ravagé par un incendie. Machines, réserve de bois, contrats urgents, tout part en fumée… Les assurances sont là pour ça ? C’est ce que pense Ivan sauf qu’il va découvrir que le courtier qui assure tout le quartier est un magouilleur de première. Ivan n’a pas la choix. Pour retrouver ses billes, éviter la faillite, empêcher que ses ouvriers se retrouvent au chômage, il doit se résoudre à enfreindre la loi : visiter l’ordinateur central de la compagnie d’assurances.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "la crise affiche"

De Coline Serreau, Comédie, 1 h 35 min, 1992. Avec Vincent Lindon, Patrick Timsit, Zabou Breitman

Le même jour, Victor est abandonné par sa femme et perd son emploi de juriste. Personne autour de lui ne semble se préoccuper de son sort. La seule oreille attentive qu’il trouve est celle de Michou, un SDF rencontré dans un café, et qui va vivre à ses crochets.

 

Mon Oncle | Tati, Jacques (Réalisateur)De Jacques Tati, Comédie, 1 h 57 min, Avec Jacques Tati, Jean-Pierre Zola, Adrienne Servantie

Le petit Gérard aime passer du temps avec son oncle, M. Hulot, un personnage rêveur et bohème qui habite un quartier populaire et joyeux de la banlieue parisienne. Ses parents,
M. et Mme Arpel, résident quant à eux dans une villa moderne et luxueuse, où ils mènent une existence monotone et aseptisée. Un jour que Gérard rentre d’une énième virée avec son oncle, M. Arpel prend la décision d’éloigner son fils de M. Hulot. Il tente alors de lui trouver un travail dans son usine de plastique, tandis que sa femme lui organise un rendez-vous galant avec l’une de leurs voisines…

 

 

Résultat de recherche d'images pour "populaire affiche"

  • De Regis Roinsard, comédie, 1 h 51 min, Avec Romain Duris, Déborah François, Bérénice Bejo

Louis Echard, patron d’un cabinet d’assurances, embauche Rose, qui s’avère très maladroite mais démontre des capacités remarquables pour taper à la machine à écrire. Il décide alors de l’inscrire à des concours de vitesse dactylographique…

 

 

Publicités

L’Alpe d’Huez 2019, 22ème Festival international du film de comédie !

12 Jan

Du 15 jusqu’au 20 janvier 2019, a lieu Le festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez (nouvelle fenêtre).

Présidé cette année par Alexandra Lamy, le jury est composé de Rossy De Palma, Rayane Bensetti, Eric Elmosnino et d’Anne Marivin.

Ce festival, unique en son genre, est le seul en Europe à être entièrement consacré aux films de comédie. Le public peut y découvrir les futurs succès du box-office du cinéma français. Au fur et à mesure des années, il est devenu une véritable référence avec son florilège de films, ses invités, ses découvertes de jeunes talents du cinéma, de la télévision, de la scène ou du web.

L’année 2019 ne déroge pas à la règle avec, en perspective de la joie, des fous rires et des moments de partage, grâce à toutes ces nouvelles comédies.

À découvrir entre amis ou en famille bientôt dans nos salles obscures …

Pour cette nouvelle saison il y a 8 films en compétition :

  • Damien veut changer le monde de Choudens

  • Rebelles d’Allan maudit
  • Roxane de Mélanie Auffret

  • Mon inconnue de Hugo Gelin

  • Les petits flocons de Josephine de Meaux

  • Les crevettes pailletées de Cédric Le Gallo et Maxime Govane

 

Voici quelques films découverts à l’Alpe d’Huez, des comédies qui sont devenues cultes ou des classiques du genre, à voir ou à revoir, à La Médiathèque :

Résultats de cette édition 2019 à découvrir : le 20 janvier 2019 …

Des films à voir ou à revoir en famille à Noël

15 Déc

Les vacances de Noël approchent, l’occasion de passer un bon  moment en famille, en faisant découvrir à vos enfants des films cultes et indémodables, bien souvent de gentils contes qui ont marqué votre enfance ou des films plus récents dans lesquels vos enfants s’identifieront aux héros à leur tour. Je vous propose donc une sélection pour tous les âges de films dont l’action se passe à cette même période.

Les films d’animation

Cliquez sur les points rouge de l’image pour en découvrir davantage.

Les comédies musicales

Cliquez sur les points verts de l’image pour en découvrir davantage.

Les comédies dramatiques, fantastiques ou tout simplement drôles

Cliquez sur les points jaunes de l’image pour en découvrir davantage.

Faîtes votre cinéma à la Médiathèque !

Joyeux Noël, Félix …

21 Déc

Le froid est bien là, il commence à neiger et le temps des achats de Noël est arrivé. En ce mois de décembre, le temps est propice à s’installer bien au chaud à la maison, confortablement dans son salon devant la télévision pour regarder un bon film de Noël !

Mais quel film choisir ?

Cette période de l’année a toujours inspiré de nombreux réalisateurs et scénaristes, autant de situations et d’histoires, qui ont engendré de beaux scénarios sur Noël ou avec Noël « en toile de fond ».

Tant d’histoires autour de retrouvailles, à table pour le réveillon et de cadeaux à ouvrir! Entre règlement de comptes et confidences, entre rire et larmes, le temps des fêtes de fin d’année nous réserve son lot de surprises …

Des films de Noël, il y a en de tous les genres et pour tous les goûts : des comédies françaises comme La buche (nouvelle fenêtre), le père Noël est une ordure (nouvelle fenêtre), des comédies américaines telles que Family man, Un fauteuil pour deux (nouvelle fenêtre), Maman j’ai raté l’avion (nouvelle fenêtre), des films d’animation avec le formidable film de Tim Burton, L’étrange Noël de Mr Jack (nouvelle fenêtre) ou le pôle express (nouvelle fenêtre). 

En fait, pour évoquer Noël, aucun genre n’est interdit : on trouve de bons films d’action comme Piège de Cristal de John McTiernan ou des films historiques comme Joyeux Noël (nouvelle fenêtre) de Christian Carion, grand film sur la vie dans les tranchées, réalisé en 2005. Il existe même des films d’horreur sur Noël, Christmas devil et Black Christmas.

Voici une sélection de film à voir ou à revoir pendant cette période fête, en famille, entre amis ou en solo …

 

Zoom spécial sur la dernière comédie française de Noël…

Santa & Cie, film de et avec Alain Chabat qui, avec ce huitième long métrage, veut sauver Noël ! Servi par un excellent casting : Audrey Tautou, Bruno Sanches, Pio Marmai… Santa & Cie (sorti le 6 décembre 2017) fait déjà partie des films de Noël à ne pas rater !

L’histoire : trois jours avant Noël, les 92.000 lutins chargés de fabriquer les cadeaux des enfants tombent tous malades en même temps !! Le père Noël (Alain Chabat) n’a pas le choix  : il doit se rendre d’urgence sur terre avec ses rennes pour chercher un remède …

Toute l’équipe de Cin’Eiffel vous souhaite un joyeux Noël et de très bonnes fêtes de fin d’année 🙂

Julie Andrews : une supercalifragilisticexpialidocious actrice à la voix de cristal

12 Oct

Julia Elizabeth Wells nait le 1er octobre 1935 à Walton-on-Thames, dans le comté anglais de Surrey. Surnommée par tous Julie, elle prend le nom du second mari de sa mère Ted Andrews. Le couple, artistes tous les deux, remarque très tôt son don exceptionnel pour le chant et la pousse alors à y faire carrière. À 12 ans, elle fait ses débuts sur la scène londonienne et chante de grandes productions classiques pour les enfants. En 1954, Julie est recrutée pour une nouvelle comédie musicale à Broadway, The boy friend ; sa prestation est un succès. De 1956 à 1958, elle triomphe au théâtre dans le rôle d’Eliza Doolittle dans My Fair Lady et également à la télévision dans la  Cinderella de Rodgers et Hammerstein. La jeune anglaise se fait progressivement un nom en Amérique. On la voit à l’affiche avec Richard Burton (nouvelle fenêtre) et Robert Goulet dans Camelot.

Ensuite, elle auditionne pour reprendre son rôle d’Eliza Doolittle au cinéma cependant on lui préfère Audrey Hepburn (nouvelle fenêtre) pour des raisons de notoriété. Mais Julie prend sa revanche grâce à Walt Disney et obtient ainsi le rôle de sa vie: Mary Poppins (nouvelle fenêtre) (Robert Stevenson, 1963) pour lequel elle reçoit l’Oscar et le Golden Globe de la meilleure actrice en 1965. Puis elle tourne La Mélodie du bonheur (Robert Wise, 1964) et assoit définitivement sa notoriété recevant à nouveau le Golden Globe de la meilleure actrice.

Elle enchaine des comédies musicales aux mérites divers qui lui valent une image d’actrice un peu mièvre et tente alors de s’en défaire en abordant d’autres registres comme dans Hawai (George Roy Hill, 1965) ou dans Le rideau déchiré (nouvelle fenêtre) (Alfred Hitchcock, 1966). Dès lors sa carrière connaît un ralentissement. Et c’est avec le réalisateur et époux, Blake Edwards (nouvelle fenêtre) que l’actrice fait son retour et se métamorphose véritablement: Top Secret, Elle, S.O.B. C‘est surtout avec Victor Victoria, ajoutant alors un Golden Globes à sa collection qu’elle se défait définitivement de son image de gentille gouvernante. Cette formidable composition de drôlerie trouve un écho plus grave mais non moins intense dans That’s life où elle incarne une femme mûre atteinte d’un cancer. Par la suite ses apparitions au cinéma se raréfient au profit de la télévision dans des téléfilms ou avec sa propre série d’émission The Julie Andrews hour créée en 1972.

En 2001, on la retrouve sur grand écran dans Princesse malgré elle (Gary Marshall), puis elle prête sa voix dans la saga des Shrek, ainsi que pour Moi, moche et méchant (Chris Renaud, Pierre Coffin).

Active sur tous les fronts, Julie Andrews est l’auteur de plusieurs livres pour enfants, tous best-sellers et a créé une collection de littérature enfantine.

Retrouvez la pétillante Julie andrews, dans Victor Victoria – dernier film du cycle « Chanter pour exister » – que vous propose Cin’Eiffel ce jeudi 19 octobre à 19h30 en présence de Charlotte Garson journaliste et critique de cinéma.

Faites votre cinéma à la Médiathèque (nouvelle fenêtre) !

 

%d blogueurs aiment cette page :